Apprendre à nager le crawl

Apprendre à nager le crawl

Comment apprendre à nager le crawl le crawl

Il n’est pas nécessaire d’avoir de l’expérience en natation pour apprendre à nager le crawl. En fait, c’est l’une des modalités les plus recommandées pour les débutants, car elle est facile à apprendre et confortable quand vous n’avez pas tant de technique.

Le mot crol vient de l’anglais « crawl » dont le sens est « crawl » ou « crawl ». C’est l’un des styles où l’on peut trouver plus de variantes en coordination puisqu’il permet d’effectuer une respiration bilatérale, chaque cycle de bras ou tous les deux cycles.

Aimeriez-vous apprendre à nager le crawl cet été ? Dans le prochain espace, nous voulons passer en revue ses avantages et ses inconvénients, et quelques clés pour exécuter sa technique. N’hésitez pas à essayer !

La natation le crawl : avantages et inconvénients
Avant de prendre la décision d’apprendre à nager le crawl, il est bon de savoir pourquoi il se démarque et quels sont les inconvénients possibles. Bien que l’entraîneur puisse également fournir cette information, il est pratique de le savoir à l’avance.

apprendre à nager

Avantage :

Une des formes de natation qui procure un plus grand confort dans l’eau.

Il offre la possibilité d’avancer sur de plus grandes distances avec moins d’effort physique.

Il a différents rythmes de natation qui facilitent l’expérience.

Inconvénients :

Une mauvaise performance de la technique respiratoire augmente le risque de douleurs cervicales.

Garder la respiration d’un côté augmente la surcharge de la colonne vertébrale et réduit la performance.

Étant donné qu’une grande partie de l’exercice se fait face à l’avant, sous l’eau, il offre peu de visibilité.

Ne le manquez pas : Comment faire de la bicyclette sur route et autoroute

La technique pour apprendre à nager le crawl
Pour faciliter l’apprentissage du style rampant, il est essentiel de diviser la technique de la posture du corps à l’action des bras et des jambes. L’idéal est de le faire dans l’ordre, en consacrant du temps à chaque mouvement. Prêt à essayer ?

1. Position du corps
apprendre à nager
Pour obtenir une performance physique optimale pendant les exercices de marche le crawl, il est important d’adopter une posture hydrodynamique. C’est-à-dire que la position du corps doit favoriser la résistance à l’eau, l’empêchant de ralentir les mouvements.

Que devriez-vous faire ?

Pour commencer, placez-vous d’abord en position horizontale par rapport à l’eau, de manière à pouvoir bouger les pieds efficacement.

Gardez le dos droit et vérifiez que la tête n’est pas trop haute ou trop basse. N’oubliez pas de rester dans l’eau.

Ensuite, le corps est aligné latéralement, le produit des changements subis par le mouvement alternatif des bras. Si vous faites le trait avec le côté droit, le corps se penchera vers la gauche, et vice versa.

Enfin, vous devrez faire un rouleau ou un rouleau (roll) pour respirer et obtenir une résistance moindre à l’avance.

2. L’action des armes
apprendre à nager
L’action propulsive la plus importante dans le style rampant est celle effectuée avec les bras. Ce processus se divise souvent en plusieurs phases :

3. Grip :
Immergez le bras presque tendu dans l’eau, au-dessus de la tête, de sorte que les doigts touchent d’abord la surface.

Dirigez ensuite la paume de la main vers l’extérieur et vers le bas, en étendant les coudes pour obtenir une meilleure amplitude du coup.

4. Tirez :
Fléchissez votre coude à un angle presque droit et pointez votre main vers l’intérieur et vers le haut.

5. Poussez :
Tendre le coude petit à petit, jusqu’à ce qu’il atteigne un angle d’environ 160 degrés. Cette fois, la main est dirigée vers le haut et vers l’extérieur.

6. Récupération :
Fléchir progressivement le bras pour le retirer de l’eau. En l’air, le coude doit être plus haut que la main.

7. Action des jambes
Les mouvements des jambes consomment plus d’énergie que ceux des bras. Cependant, ils jouent un rôle important en tant que stabilisateurs tout au long de l’exercice. En général, l’action des jambes consiste à alterner le balayage en diagonale.

8. Phase ascendante :
Gardez la jambe tendue et dirigez-la vers la surface. Une fois que la plante du pied atteint la limite de l’eau, faites une flexion du genou.

9. Phase descendante :
Après la flexion du genou, étendez vos jambes énergiquement vers le bas, en un mouvement vers le bas.

10. Respiration
apprendre à nager
L’un des aspects qu’il ne faut pas négliger lorsqu’on apprend à nager le crawl est la respiration. S’il n’y a pas une bonne technique pour prendre l’air, la fatigue physique augmente et il est difficile de terminer la routine d’exercice.

La mécanique de la respiration semble simple : prendre l’air par la bouche et l’expulser sous l’eau. Cependant, cela devient fastidieux dans la pratique en raison de la coordination avec les autres mouvements du corps.

Ce que vous devez garder à l’esprit :
Il respire par la bouche et expire par la bouche et le nez.

Gardez à l’esprit que le moment de l’inspiration maximale est le moment où l’épaule est au point le plus haut.

Pendant que vous inspirez, une partie du visage doit rester dans l’eau.

L’expulsion de l’air commence immédiatement après l’inspiration.

N’oubliez pas qu’il est fortement recommandé d’apprendre à respirer bilatéralement pour éviter les déséquilibres dans l’alignement latéral.

En résumé….
Bien que l’apprentissage de la natation le crawl soit l’une des variantes les plus faciles de la natation


Les commentaires sont clos.